2022
22 juillet > 6 août

Programmation

Réserver

Chapiteau
© Samuel Kirszenbaum
EMILE PARISIEN SEXTET
‘‘Louise’’ feat. Theo Croker

Artiste de l'année aux Victoires du Jazz 2014, Émile Parisien s’est plongé dans l’apprentissage de la musique à l’âge de 8 ans. À onze ans, il entrait en cinquième dans la première classe du Collège de jazz de Marciac où des figures légendaires comme Oscar Peterson, Clark Terry, Bobby Hutcherson et Wynton Marsalis (parrain de Jazz in Marciac depuis 1995) animaient les cours d’été du festival. Il en a gardé le goût du modèle d'outre-Atlantique qui l'a tant inspiré et y revient. Entouré de musiciens d'exception, il présente Louise, en hommage à Spider, une série de sculptures de Louise Bourgeois qui célèbre l’image maternelle. Le titre éponyme est aussi un coup de chapeau à sa propre mère Louise. Comme toujours, il nous offre une musique généreuse, d'une grande vitalité, tantôt poétique, tantôt puissante et fougueuse, pour laquelle cette fois, il se met un peu plus retrait pour être le metteur en scène de cette fresque évoquant les sculptures existentialistes de Louise Bourgeois, pionnière dans l’art organique, qui tout comme lui, était à la fois ancrée dans une expérience personnelle singulière et ouverte sur l'histoire.
 

Emile Parisien saxophone soprano
Theo Croker trompette
Manu Codjia guitare
Roberto Negro piano
Joe Martin contrebasse
Nasheet Waits batterie

Voir le clip
Voir un extrait
© Hamed Djelou
AVISHAI COHEN TRIO
‘‘Shifting Sands’’

Aussi audacieux soit‐il, tout explorateur use d’une boussole, d’un compas ou d’une étoile pour accompagner sa marche vers l’inconnu. Quand on lui demande ainsi quel est son instrument de navigation privilégié, celui qui lui permet à la fois de se repérer et d’avancer, Avishai Cohen, dont la réputation de musicien aventurier n’est plus à faire, répond sans hésiter : il s’agit de son Trio contrebasse‐piano‐batterie. Un outil de travail indémodable et évolutif qui lui sert tout autant de guide que de ligne d’horizon, de socle fondateur que de force motrice ; si bien qu’il n’a jamais jugé pertinent de s’en éloigner, et encore moins de s’en séparer. Avec "Shifting Sands", Avishai Cohen revient au trio jazz et fait son grand retour avec une formation éblouissante : Elchin Shirinov, toujours au piano et, à la batterie, l’arrivée de la jeune Roni Kaspi, musicienne exceptionnelle qui a rejoint le groupe en tournée à l’été 2021. Mais comme toujours avec lui, ce qui semble relever d’un retour aux fondamentaux porte surtout la promesse d’un départ : si le compositeur et contrebassiste israélien ressaisit le bagage de l’expérience, c’est pour mieux prendre le large et partir à la conquête de terres vierges. Ce nouvel album « Shifting Sands », enregistré au mois d’août 2021 et qui paraitra en Mai 2022 sur le label naïve, renoue avec l’alchimie si particulière qui fait le charme de la musique d’Avishai Cohen : grandes lignes mélodiques, rythmes divers et recherchés et une élégance musicale si particulière qui n’appartient qu’à lui.

Avishai Cohen contrebasse, voix
Elchin Shirinov piano
Roni Kaspi batterie

Voir le clip
Voir un extrait