2021
24 juillet > 4 août

Votre Séjour

Éloge des logements

Logeons-nous ça dans la tête : on peut trouver des hébergements de toutes sortes durant le festival. À Marciac ou dans ses alentours, c’est le moment ou jamais d’expérimenter la fameuse hospitalité gasconne.
 
© X/ D.R.
© X/ D.R.

Partir d’une page blanche, c’est à la fois angoissant et motivant

, témoigne Jean-Louis Guilhaumon en se souvenant de l’époque où Marciac ne possédait même pas un hôtel. Mais il a fallu s’adapter au succès grandissant du festival : « au fil du temps, explique le président de JIM, des initiatives privées ont relayé notre démarche. De nouveaux arrivants ont proposé différentes formes d’hébergement. Il n’est qu’à faire le tour des chambres d’hôtes pour apprécier la qualité du bâti à Marciac : contrairement à d’autres endroits où il reste trop souvent en déshérence, le patrimoine ancien a été superbement restauré. » Bien sûr, victime de sa notoriété, le village ne peut loger tous les festivaliers mais pourquoi s’en plaindre ? Cela permet de découvrir la région et de participer à son développement. « C’est ce que nous souhaitons, poursuit le maire de Marciac : irriguer l’ensemble du territoire, en commençant par le Pays du Val d’Adour. Je note avec plaisir l’évolution de la situation. Après la création d’un deuxième hôtel à Marciac, on a vu naître celui du Prieuré à Madiran ou encore le monastère de Saint-Mont, racheté par le groupe Plaimont Producteurs pour en faire un hôtel-restaurant. J’ai évoqué ces deux exemples mais je pourrais en citer bien d’autres. »

 

Un guide de l’hébergement

Au fond, à moins de faire partie de ces irréductibles qui dorment dans leur voiture, le plus simple est de consulter le Guide de l’hébergement du Pays du Val d’Adour. Cette publication réactualisée chaque année vous indique toutes les formes d’hébergement en précisant chaque fois la distance en kilomètres et en minutes par rapport à Marciac. Accès handicapés, présence d’un lave-linge, d’un jacuzzi ou d’une cheminée… Vous saurez tout de l’endroit dont vous profiterez entre deux concerts. Que l’on soit plutôt hôtel ou chambre d’hôtes, camping ou meublé, résidence de tourisme, hébergement collectif ou centre de vacances, difficile de ne pas trouver son bonheur. On peut même rêver de la belle Norah Jones ou du beau Hugh Coltman dans des logements insolites comme un chalet dans les bois ou une cabane flottante.

 

 

En savoir plus

Pour faciliter les choses durant Jazz in Marciac mais aussi tout le reste de l'année, l’Office de Tourisme propose un service de location de chambres chez l’habitant et renseigne sur les disponibilités des hébergements :

il suffit de téléphoner au 05 62 08 26 60 ou de visiter le site Office de Tourisme Coeur Sud Ouest (coeursudouest-tourisme.com)

© Laurent Sabathé
© X / D.R.
© Francis Vernet
© X / D.R.