2021
24 juillet > 4 août

2021

Chapiteau
© Adam Hart
RICHARD BONA & ALFREDO RODRIGUEZ


On connaît l’histoire étonnante d’Alfredo Rodriguez, pianiste cubain qui réussit à franchir la frontière des Etats-Unis dans des conditions rocambolesques afin de poursuivre son rêve ! Alfredo a été formé dans les rigoureux conservatoires classiques de La Havane. Ses talents artistiques sont inspirés autant par Bach et Stravinsky que par ses racines afro-cubaines et jazz. Au cours des dix dernières années, Alfredo est passé d’un jeune artiste cubain local à une nomination pour le Grammy, consécration mondiale ! L’histoire de Richard Bona peut paraître à première vu similaire, qui, d'une petite ville de son Cameroun natal à New York, a connu une ascension fulgurante ! Richard a été fasciné très tôt par le grand bassiste américain Jaco Pastorius, une inspiration qui le poussa à apprendre l’instrument. Celui que l’on a surnommé le Sting africain à ses débuts deviendra l'un des bassistes les plus acclamés au monde. Tous deux nommés aux Grammy Awards, Richard Bona et Alfredo Rodriguez, ont pris conscience du talent de chacun grâce à leur mentor commun, Quincy Jones ! Leur première collaboration date de l’album "Tocororo" de Rodriguez, produit par Quincy Jones en 2016, le bassiste et le pianiste ont réalisé deux titres : «Raíces (Roots)» et «Ay, Mamá Inés», dévoilant ainsi la pertinence de l’union de leurs origines musicales pour créer des sons inspirants.

Carlos Sarduy trompette
Denis Cuni trombone
Alfredo Rodriguez piano, voix
Richard Bona basse, voix
Ludwig Afonso batterie
Jose Montana percussions

www.alfredomusic.com
www.richard-bona.com


Concert en direct sur France Musique

Voir la vidéo