2022
22 juillet

Le Journal

de Jazz in Marciac

Retour
Compte Rendu

Concert de Rolando Luna

Dans le cadre de l'Assemblée Générale de Jazz in Marciac qui a eu lieu le samedi 27 novembre 2021 à L'Astrada, nous avions eu le plaisir de vous inviter pour le concert de Rolando Luna. Avec son trio, le talentueux pianiste cubain fut l'une des révélations de la dernière édition de Jazz in Marciac. Cette fois, Rolando revenait en solo spécialement pour nous... sauf qu'il avait emmené avec lui quelques surprises !

Cuba est une terre de pianistes, citons-en quelques-uns entre beaucoup d'autres : Bebo & Chucho Valdés, Gonzalo Rubalcaba, Omar Sosa, Roberto Fonseca, Harold Lopez-Nussa, Alfredo Rodriguez et le petit dernier mais non le moindre... Rolando Luna ! Nous l'avions découvert à Marciac en 2019 au sein du groupe El Comité, un combo estampillé "Cuban Groove" qui arpente de vastes terres sonores avec autant de virtuosité que de jubilation. Considéré comme faisant partie des pianistes cubains les plus brillants et reconnus de sa génération, Rolando Luna était revenu cet été à la tête de son trio pour la dernière édition de Jazz in Marciac. Sa prestation restera dans les annales de notre festival et lui vaudra une ovation méritée.

Cette fois-ci, le pianiste est revenu en solo nous présenter son univers musical où se marient merveilleusement poésie, improvisation et virtuosité. Rolando Luna, c'est avant tout la continuité de la belle histoire de la musique cubaine à travers ses propres compositions et reprises de standards qui reflètent la diversité des influences qui le caractérise. Fort de sa formation classique, inspiré par les écoles russes et françaises, il apporte à tous ses thèmes des couleurs et des rythmes qui nous conduisent vers un jazz très contemporain mais qui n’oublie pas ses racines. Empreint d'une fluidité et d'une énergie débordante, ce jeune pianiste déploie sur scène une implication qui nous embarque à coup sûr !

Et comme si la surprise de ce concert gratuit n'était pas assez belle, Rolando Luna étonna tout le monde en se retirant de la scène pour laisser sa place à un jeune musicien de Tournefeuille. Il s’agit de Constant Despres, révélé au grand public par l’émission « Prodiges » en 2016. Celui-ci interpréta une œuvre de Franz Liszt, puis "Fantaisie Jazz Rondo Alla Turca" de Fazil Say. Les deux musiciens firent connaissance lorsque Constant avait douze ans, le jeune français laissant le cubain sans voix lorsqu’il lui fit une démonstration au piano. Cette fois, c'est nous qui sommes pantois devant un beau discours empruntant à la tradition classique et lyrique, contrepoint idéal à ce flamboyant concert.

L'autre surprise de cette soirée fut la participation de Carlos Sarduy. Certains l'auront reconnu, il s'agit du trompettiste d'El Comité", il a aussi accompagné le groupe d'Alfredo Rodriguez et Richard Bona lors de Jazz in Marciac 2021. C’est la première fois que Rolando et Carlos jouent en duo et il faut dire que le résultat est étincelant, subtile combinaison sonore que cette paire ! La complicité du trompettiste et du pianiste éclate sur la scène de L'Astada. Leurs interventions sont justes et inspirées. Cette collaboration apparaît alors comme une évidence. La réussite de cette collaboration est sans aucun doute le fruit d'une expression collective au service d'une imagination musicale exceptionnelle.

Un casting luxueux pour un concert étonnant. Une rencontre de très haut niveau de laquelle naît un sentiment de plénitude et de poésie. Rolando Luna, Carlos Sarduy et Constant Despres ont présenté sur la scène de L'Astrada un spectacle d'une belle puissance.

Rolando Luna © NATHADREAD PICTURES

Rolando Luna © NATHADREAD PICTURES