2022
Prochain Festival

Le Journal

de Jazz in Marciac

Retour
Jazz in Marciac 2021

JIM remercie ses bénévoles

Chers amis et chères amies bénévoles,

Au nom de toute l'équipe de Jazz in Marciac, permettez-moi de commencer cette lettre en citant Barbara, une artiste qui n'appartient pas à la planète jazz mais qui a résumé dans une de ses chansons l'essentiel de mon message : « Merci et chapeau bas ».

Merci pour votre présence, votre engagement sans failles, et chapeau bas pour avoir permis à notre festival d'exister malgré toutes les contraintes liées à la crise sanitaire. Ces contraintes se sont ajoutées à votre charge de travail habituelle, mais vous les avez assumées avec conviction et délicatesse. Comprises et respectées, les consignes ont été appliquées par notre public dans une ambiance sereine : nous le devons à votre bienveillance et à votre dévouement, deux mots qui constituent tout simplement l'étymologie de « bénévolat ».

Bien des voix prédisaient que l'édition 2021 ne pourrait avoir lieu. Pour les faire mentir, il a fallu prendre le risque de s'impliquer sans relâche dans un contexte où l'on parlait déjà de reprise de la pandémie – une reprise qui, depuis, s'est hélas confirmée. Mais, grâce à vous et au Conseil d'administration de Jazz in Marciac, le défi a été remporté de belle manière : notre festival a offert sur une durée significative de 12 jours des concerts d'une qualité soulignée tant par le public que par les médias. Une partie des applaudissement adressés aux artistes vous revient de droit.

L'inventivité d'un Brad Mehldau, la sensibilité d'une Youn Sun Nah, le militantisme d'une Leyla McCalla, la complicité d'un Roberto Fonseca avec le chœur New Bulgarian Voices, le charisme d'un Ibrahim Maalouf ou encore la jouvence éternelle d'un Michel Portal, sans oublier les chanteurs et les musiciens du festival Bis... L'esprit de JIM a soufflé plus fort que jamais sur Marciac et nous a offert une provision de bons souvenirs à consommer sans modération jusqu'à l'été prochain.

Car la réussite du festival 2021 permet de miser sur l'avenir avec davantage de confiance, d'envisager une nouvelle édition où, croisons très fort les doigts, nous retrouverons enfin des conditions « normales ».

Il va sans dire que nous comptons sur vous pour ce rendez-vous déjà très attendu.

Je vous souhaite les meilleures choses d'ici là, et merci encore !

Bien cordialement,
Jean-Louis GUILHAUMON

© Sébastien Gravouil

© Sébastien Gravouil